Les crêpes marocaines du bled

11/12/2012 17:08

Dj Bilig se propose de récolter vos témoignages de découvertes des crêpes bretonnes dans le monde entier.
Lors de son voyage au Maroc l'été dernier, Gwenola et sa famille s'arrêtent à El Jadida, cité fortifiée édifiée par les Portugais au début du XVIe siècle.

"Une fois la voiture garée à l'endroit qui deviendra notre parking attitré pendant notre séjour à El Jadida, nous sommes partiDj Bilig a la decouverte des crepes du monde entier. Les crepes du Marocs nous ballader en poussette dans le centre ville.
Longues avenues le long de la plage, hôtels-clubs 4 étoiles et agences de voyage gigantesques... El Jadida est considérée comme la Deauville du Maroc.
Ses remparts et la citée portugaise viennent tout juste d'être inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Des crêpes marocaines appelées boulrir

On avait soif et faim. A défaut de croiser une boulangerie, on s'est arrété au Café Français où une jeune fille malaxait des pâtes, genre pâte à pizza.
J'étais très intriguée. Que prépare t-elle ? Il n'y a pas de four !
En fait, je rencontrais pour la première fois une crêpière marocaine !
J'ai sympathisé avec elle. Faute de comprendre l'arabe, elle m'a montré avec des gestes ses secrets de fabrication.

Des crêpes fabriquées avec de la farine, de l'eau... et beaucoup d'huile !

Ici, les crêpes sont appelées boulrir (à prononcer en roulant les rrrr !).
Elles sont fabriquées à base de farine et d'eau. La pate a la consistance d'une pate à pizza et reposent longtemps.
On ajoute de l'huile (hou là là... beaucoup d'huile !) avant de les aplatir au rouleau à patisserie.
Elles sont cuites sur une plaque en inox un bon quart d'heure et retournées régulièrement.

Après, elles sont pliées en quatre et coupées.
C'est pas mauvais du tout et délicieux quand on y rajoute du sucre.

On n'avait pas de photos pour montrer à la crêpière ce qu'était les crêpes bretonnes.
Mais on reviendra la prochaine fois avec un bilig !

Précédent