Des crêpes en direct de Breizoz French Crêperies à Melbourne

05/01/2013 09:37
Les voyages forment la jeunesse (... et la vieillesse !) et sont l'occasion de rencontres parfois insolites. Dj Bilig se propose de récolter vos témoignages de découvertes de crêpes bretonnes dans le monde entier.
Cette semaine, Marie raconte son voyage en Australie et comment elle a rencontré les propriétaires de LA crêperie bretonne de Melbourne.

Il y a quelques années, mon mari et moi sommes allés en voyage en Australie découvrir ce pays magnifique.

Dj Bilig. A le decouverte des crepes du monde entier en australieLors de la préparation de notre voyage chez les kangourous, je lis dans le Télégramme qu'une délégation du Festival Interceltique s'est rendue à Sydney pour sélectionner les groupes de musique celtique qui représenteraient l'Australie l'année suivante à Lorient.
J'ai voulu en savoir plus.

J'ai donc consulté An Turtan, site web de la diaspora bretonne, destiné aux bretons expatriés. Je n'ai pas trouvé grand chose sur le sujet. Mais, par l'intermédiaire d'un site web australien d'achat de produits français, j'en ai su plus par l'intermdiaire de Catherine, patronne de la crêperie Breizoz de Melbourne.
« Passez donc nous voir à Melbourne, m'explique Catherine dans un mail. Nous serions très heureux de vous rencontrer ».

Breiz pour Bretagne, oz pour Australie = Breizoz

La crêperie Breizoz est tenue par Catherine, australienne, et Jean-Marie, français originaire de Vannes.
Installé depuis 30 ans en Australie, Jean-Marie a d'abord tenu une patisserie à Melbourne avant de monter son propre restaurant il y a 6 ans. Des crêpes, il en avait déjà confectionné dans une crêperie dans le Pays de Vannes.

Des crêpes bretonnes  uniques à Melbourne

Dj Bilig. Des crepes en AustralieUne fois arrivé à Melbourne, on se rend dans le quartier de Williamstown, là où se trouve la Breizoz French Crêperies. Un drapeau français flotte au-dessus de la porte. Sur la carte du restaurant, il y a des crêpes de froment, des crêpes de blé noir, des home made ice-cream (glaces faites maison), du cidre et des assiettes de charcuterie. Miam miam...

Le bulletin d'informations annonce les activités de la crêperie, notamment des leçons de cuisine à la française.

A l'intérieur, la crêperie ressemble à... n'importe quelle crêperie en Bretagne !
Tables et chaises en bois, photos des paysages de Bretagne sur les murs, galets bretons en guise de décoration sur les tables, Serge Gainsbourg et Charles Trenet en musique de fond... on s'y croirait.

En cuisine trônent 4 biligoù. Jean-Marie est seul aujourd'hui. Un autre crêpier, un français lui aussi, est en congé ce jour là.
D'ailleurs, les crêpiers qui travaillent à Breizoz viennent tous de Bretagne. Jean-Marie a tenté de former des Australiens à la crêpe bretonne, "mais c'est trop contraignant. Ils n'ont pas le poignet assez souple !", explique t-il très sérieusement. ;-)

Jean-Marie et Catherine nous expliquent que les Australiens ne connaissent pas les crêpes et les galettes bretonnes. Ce sont des plats faisant partie de la « Graaaaande Kwuisine Frwançaise».

Catherine explique souvent aux clients ce qu'est une crêpe, d'où elle vient et comment elle est fabriquée et dégustée. L'initiation culinaire se fait donc pas à pas. Lentement mais sûrement.

Une crêpe sucrée à l'heure du goûter

« Les AustDj Bilig. A la decouverte des crepes du monde entier... en Australieraliens comparent souvent la crêpe bretonne au pancake américain, plus épais et moins digeste. Ils préfèrent les crêpes de froment, plutôt que les crêpes salées fabriquées avec de la farine de blé noir.

Ils commandent souvent une crêpe sucrée par gourmandise ou en guise de snack, à l'heure du goûter. Mais ils n'imaginent pas en manger plusieurs pour un repas. Encore moins ajouter des garnitures salées, du jambon, du fromage ou des oeufs...

Aussi, en Australie, les restaurants servent des quantités gargantuesques, et les Australiens ont l'habitude de partager leur assiette. Ils commandent souvent un plat pour 2 ou 3 personnes.
Alors quand un client commande une crêpe au chocolat avec 4 couverts, Catherine grimpe aux rideaux !

Des demandes insolites, Catherine en a des tas :

  • Pouvez-vous remplacer le beurre par de la margarine (moins gras)
  • Est-il possible de remplacer le lait entier par du lait de soja ?
  • C'est bien tout cette fantaisie, mais pourrait-on avoir des pancakes plus épais ?

Une french crêperie très impliquée dans l'éveil culinaire

 Il y avait tellement de questions de la part de la clientèle que Catherine a crée un bulletin d'information sur les crêpes :

  • Comment manger des crêpes ? Pourquoi sont-elles rondes ?
  • Pourquoi y a t-il des crêpes sucrées et des galettes salées ?
  • Pourquoi les crêpes sont t-elles servies avec du cidre ?
  • Qu'est-ce qu'une assiette de charcuterie ?

A cela s'est ajoutée des leçons de cuisine (l'art d'assaisonner et de faire une vraie mayonnaise sans sucre), des concerts et des soirées "à la française ». La crêperie est très impliquée dans l’éveil culinaire et propose même un service traiteur pour les réceptions.

« Mais les Australiens renâclent un peu les buffets pour les mariages. Ils préfèrent tout claquer dans la location d'une limousine. Si c'est bon et gratuit, c'est tant mieux. Si non tant pis, c'est pas grave. Ils ont vraiment une autre notion de la fête ».

C'était très intéressant de pouvoir discuter avec Catherine et Jean-Marie, de comprendre comment sont perçues les crêpes à l'étranger. Car chez nous, on sort le bilig pour manger des crêpes sucrées et salées toutes les semaines !

Enfin, je tiens encore à remercier Jean-Marie et Catherine de leur hospitalité et de leur accueil inégalable.
Merci, merci, encore merci !

Et vous, avez-vous voyagé en Australie ?
Avez-vous eu l'occasion de manger des crêpes lors de vos voyages à l'étranger ?
Comme Marie, partagez votre découverte des crêpes bretonnes et gagnez peut-être une douzaine de crêpes froment !

> Pour préparer son voyage en Australie
> Site francophone sur l'Australie
> Carnet de Voyage. Un tour en Australie

Précédent