Des crêpes à moitié cuites à Stockholm

22/11/2012 15:46

Les voyages forment la jeunesse (... et la vieillesse !) et sont l'occasion de rencontres parfois insolites. Dj Bilig se propose de récolter vos témoignages de découvertes de crêpes bretonnes dans le monde entier.
Alain en voyage professionnel en Suède raconte une situation.... cocasse :

Mai 2005 ou quelque chose comme cela.
Je suis avec ma fille à Stockholm en Suède (hé! c'est pour le travail !).
Elle a recommandé, sur la base de je ne sais quel tuyau, une crêperie installée dans un quartier un peu périphérique de la capitale.
Nous y allons.
Ouh là là ! C'est simple, les crêpes sont à moitié cuites.
Les clients ne semblent pas d'en plaindre et mastiquent placidement ce qui leur est servi.
Les pauvres doivent manquer de points de comparaison.

Notre table donne sur la rue, qui n'est pas trop éclairée.
Obscurité propice que ne tarde pas à utiliser un quidam pour se soulager la vessie contre un mur.
Manque de chance, voilà qu'arrive au même moment une voiture de police qui patrouillait par là.
Ca ne rate pas. "Papiers siouplait" (j'imagine le dialogue à travers les vitres embuées de la crêperie...).

Le gars se retrouve les mains en l'air pour une fouille rapide.
Il a l'air maghrébin, ce qui ne doit rien arranger au pays du bon comportement obligatoire.
La voiture de police redémarre tandis que l'homme s'éloigne dans la nuit, avec sans doute à la clé la promesse d'une bonne amende pour trouble sérieux à l'ordre public.

Nous voilà bien dubitatifs.
Du coup, nous ne commandons pas la seconde crêpe prévue.
On se consolera en allant finir ce qu'il reste de vache qui rit à l'auberge de jeunesse.

Précédent